RSS

Archives Mensuelles: octobre 2009

La fantasy c’est merveilleux

25444370_crimson_spell_artbook_05

Mine de rien, comme ça, j’ai beaucoup hésité avant de faire cet article. D’abord parce qu’il va m’ôter, genre, 85% de mon lectorat, et qu’ensuite le dernier post de critique fait ici n’était déjà pas bien élevé intellectuellement. Donc sachez tout de suite que je ne vais pas m’élancer dans des considérations philosophiques ici, et que la bande dessinée dont je vais parler ne concerne qu’une partie de la population féminine relativement réduite dans la vie vraie de tous les jours.  Et en plus, c’est quand même, un peu, dans une certaine mesure, du, euh… c*l.
C’est un peu la honte quand même d’avouer qu’après Berserk dont j’ai parlé il y a quelques temps maintenant, Crimson Spell est ma seconde oeuvre (films, livres, BD confondues) de fantasy préférée. Parce qu’à la base, ce n’est qu’un manga yaoi hard. J’ai profité d’un bon d’achat de mamazone pour me procurer les deux premiers volumes chez l’éditeur américain KittyMedia (non c’est pas encore sorti en France, et comme il ne paraît qu’un volume par an, c’est mal barré pour l’avoir en français)
Ceci dit, passés les deux premiers chapitres qui ne sont que prétextes à de joyeuses parties de jambes en l’air, il y a quand même une histoire là-dessous : le Prince Valdrigr, pour protéger son royaume d’une invasion de démons supérieurs, prend possession d’une épée maudite, qui avait déjà détruit un de ses ancêtres. Il est maintenant maudit, lié par un sortilège maléfique à son arme, et s’exile volontairement, partant à la recherche d’un sorcier assez puissant pour le libérer. Le-dit sorcier, Halvir, grand collectionneur d’objets bizarres, a lui été exilé contre son gré de son pays pour avoir, sans le faire exprès, fait disparaître son école, la bibliothèque magique et le plus grand sorcier existant par un sort de magie ayant mal tourné (il avait 10 ans)
L’histoire suit donc la quête de ces deux personnage. Halvir va combattre son passé et le prince va affronter le monde des démons. Entretemps ils récupèrent un animorphe en forme de lapin kawaii et tuent un dragon. Bon, et comme quand il est inconscient ou, disons, excité par le combat, Val se transforme en démon, Hal trouve un moyen très pratique de le « détendre » (je n’en reviens pas que je suis en train d’écrire ça là, en fait…)
Bon pourquoi parler ici de ce genre de littérature ? Eh bien parce que c’est déjà très beau. Il faut être bien entendu sensible à l’esthétique manga, voire à l’esthétique particulière de certains auteurs de shôjo (on est assez loin des grands yeux et des petites fleurs), mais Ayano Yamane est quand même une sacrée dessinatrice. Si vous n’appréciez pas ses figures longilignes et ses visages très anguleux, il suffit de regarder ses châteaux, ses forêts, ses chevaux, ses chevaux maléfiques et ses dragons *-*
Ensuite la mise en scène est très sympa, très shônen. Ici on ne perd pas son temps dans les pensées existentielles des personnages. C’est plutôt carré, et très dynamique.
Et puis enfin, c’est quand même très drôle (même si j’ai un humour particulier, il faut me croire) L’histoire est là, mais elle est traîtée de façon relativement légère (des fois c’est un peu dommage d’ailleurs), et il y a toujours un gag dans un coin de case qui fonctionne.

Alors voilà, vous avez été trois à lire l’intégralité de cet article, alors, tous les trois, essayez ce manga, ou offrez-le à votre femme, petite copine, soeur, copine, ou que sais-je. C’est quand même une valeur sûre (et puis c’est beaucoup moins traumatisant que l’autre histoire de l’auteur, dont je ne veux pas parler ici)

Je reviendrai la semaine prochaine avec le résumé culturel du mois et les compte-rendu des Utopiales !

Publicités
 
8 Commentaires

Publié par le 28 octobre 2009 dans lectures

 

Étiquettes : , , ,

Semaine d’intégration

Celle qui aurait du avoir lieu la semaine dernière est reportée à cette semaine pour cause de rhume arrivé mercredi et reparti en laissant quelques traces ce midi.
Changer de rythme de vie c’est dur. Passer de trois/quatre mois d’inactivité à 35h, c’est déjà pas mal. L’additionner de près de deux heures de transports en commun par jour, un programme sportif à respecter, une PAL à finir, des textes à écrire/corriger/bêta-reader, et une carte cinéma à ne pas laisser prendre la poussière, le tout en gardant une vie sociale, en organisant ses week-end, en tachant de n’oublier ni le ménage (oups) ni le bricolage (re oups), et en gardant un régime alimentaire de soirée correct (soupe faite maison plutôt que menu Best-Of quoi), c’est carrément… hm… rigolo à observer quand on prend un peu de distance.
Alors je n’ai pas encore trouvé LA soirée écriture, mais sachant que le cours comme de cardio du lundi est décrété depuis aujourd’hui absolument indispensable (je me suis marrée pendant le cours à pas réussir à tourner sur moi-même sans avoir le vertige, et ça, c’est un bon point), que mardi soir ça va être cinéma et que vendredi une fois sur deux j’ai autre chose à faire, ce sera mercredi ou jeudi. La seconde soirée étant dédiée à la seconde séance de sport (et j’écris aussi le dimanche)
Pour lire c’est encore pire car impossible à faire dans les transports (le tram, c’est trop court, le bus après c’est trop plein) J’en profite pour écouter mes podcasts en retard. Je lis 5 pages à midi et le plus possible le soir, mais faut savoir garder les yeux ouverts (ceci dit j’aurai enfin fini Darwinie ce soir !)
Enfin tout ça ce n’est pas uniquement pour occuper ma vie de célibataire. C’est aussi pour garder la tête hors de l’eau avec un boulot qui est très loin d’être passionnant. Faire la patate crevée après un boulot crevant, j’ai déjà fait, et ça n’a vraiment rien apporté de bon.
Et pourquoi je raconte ça ici ? Aucune idée.

N’oubliez surtout pas d’aller écouter le premier podcast de Vocalise (qui est très réussi, je l’ai testé ce soir en allant à la salle, j’ai souri et rigoler en marchant), de regarder ce qui se fait du côté de Créer pour aider et de trouver l’inspiration avec l’anniversaire du blog !

 
1 commentaire

Publié par le 19 octobre 2009 dans blog, vie

 

Étiquettes : , , ,

Publicité du week-end

Cloîtrée chez moi, privée du Mondial de la bière T_T, entre deux thés et quatre couvertures, passant mes heures à rattraper mon retard en séries TV et en bouquins, et à rendre mon appart un peu plus vivables, je prends cinq minutes pour quelques rappels sur lesquels il sera de bon ton de cliquer.

vocalise_ban1

Le premier podcast littéraire de Vocalise est en ligne depuis le 15 octobre ! Allez-y, soutenez Marie dans sa petite entreprise, et laissez(vous caresser les oreilles.

000c2cp8

N’oubliez pas Créer pour aider qui, cette semaine, demande à ses membres de choisir, en un premier round, l’organisation caritative qui bénéficiera de la générosité des donateurs. Et vous pouvez toujours me demander, ou demander à un autre participant, ce que vous voulez en échange d’une promesse de don.

anniversaireban

Le projet anniversaire du blog est toujours là, la deadline est toujours fixée au 20 novembre, et j’attends toujours vos participations ! ^^

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 octobre 2009 dans blog, vie

 

Étiquettes : , , ,

Glee – Ryan Murphy

glee1

Les quelques fois où j’ai parlé de séries télé ici, ça a toujours été pour donner mon avis ultra positif sur des oeuvres qui n’en avaient pas besoin (BSG, Deadwood et The Wire) Aujourd’hui, sans doute poussée par une fièvre latente signe de rhume prochain, je vais prendre une vrai risque : je vais parler d’une série qui aurait pu être une catastrophe et qui, au départ, n’a rien pour elle.
Déjà elle est faite par le mec qui a fait Nipp/Tuck et Nipp/Tuck c’est nul… Hm, enfin au cas où il y aurait des fans ici penchons nous plutôt sur l’autre aspect hyper négatif de Glee : c’est une série (presque sitcom) ado et lycéenne sur une chorale de bras cassés avec des pseudo airs de comédie musicale. Oups… Et c’est beau et malgré leurs défauts et le fait qu’ils sont détestés par le reste de l’école, ils réussiront à gagner le concours national de chorale, aidé par un prof un peu décalé mais tellement talentueux. Hahaha *rire nerveux* Qu’est-ce que c’est que cette m**** ?
Ben en fait… Si j’ai été laissée perplexe par les tentatives d’humour des deux premiers épisodes, le troisième m’a définitivement rendue accroc. Parce qu’il faut savoir que tout est complètement décalé. Des vieux profs quadragénaires (non ce n’est pas vieux hein, je ne veux froisser personne) et ventripotents montent un boys band (et ça marche !), la prof de gym et coach des pom pom girls a été membre des forces spéciales (l’actrice est fabuleuse, un très très grand numéro) et les pom pom girls au sex appeal repoussé aux limites de tout sont de ferventes membres du club de la virginité (« Allumer ! Pas baiser ! » Oh. My. God.) Et il y en a plein comme ça.
Les parties chantées sont cool et pas trop horribles à entendre, malgré le très vilain doublage en studio un peu trop visible. Mais c’est pas grave parce que les chansons sont relativement bien choisies, et on a droit à quelques chorés rigolotes.
Alors ce n’est vraiment pas la meilleure série du monde ou même de l’année, mais j’avoue qu’après une journée de boulot et le début d’un sale rhume, ça fait foutrement du bien.

 
12 Commentaires

Publié par le 13 octobre 2009 dans série TV

 

Étiquettes : , , ,

Les choix

Décidée à me vider la tête ce week-end, histoire de recharger les batteries niveau écriture et de me préparer à un lundi de nouvelle salariée, j’ai soigneusement évité le forum des grenouilles et ai ouvert mon petit traitement de texte Q10 pour y commencer un truc neuf.
Je souhaitais commencer et jeter les bases d’une nouvelle pour Marie, le sujet de « Créer pour aider » me paraissant très inspirant. Bon là c’est foutu, ce ne sera pas « sa » nouvelle parce que ça va devenir « ma » novella. Le problème étant (outre le fait que ça me fait encore un projet en plus) que je n’ai pas établi de script, vu que je ne comptais pas y mettre plus de 2000 mots voire 3000 (là je suis encore à la première scène et j’accumule les 1800 mots) Oups…
Petite récompense du moins, outre tous ces mots alignés en une soirée et une matinée, : devant chercher de la documentation sur l’héraldique, j’ai découvert qu’à la maison nous avions encore un ouvrage très rare signé Pierre Joubert (un de mes illustrateurs préférés) : Les Armes, initiation à l’Héraldique, illustré et écrit par le grand homme. Entre ça, les deux livres de contes des années 50 et ma collection de La vie privée des hommes, ne serions-nous pas à la tête d’une petite collection ?
Enfin bref, à part ça, je pense me mettre d’ici peu de temps à la recherche d’un lecteur pour ce Choix du page (titre destiné à évoluer) simplement pour m’aider à faire un choix. Mais d’abord, trouvons-nous une intrigue digne de ce nom…

 
6 Commentaires

Publié par le 11 octobre 2009 dans écriture

 

Étiquettes : , ,

Ecrire pour aider

000c2cp8

Il y a deux ans j’avais pu participer au premier essai de cette communauté. Quoique légèrement frustrée par certains impératifs personnels (sur lesquels je suis passée depuis), j’avais permis à une association de recevoir 20€ de dons de la part de mes mécènes et écrit deux nouvelles dont j’étais assez fière (Chronosia, en lecture libre sur mon site, et Les Pieds Nus, publié depuis chez Anice Fiction et Black Mamba)
Je souhaiterai pouvoir participer de nouveau cette année.

Le principe est relativement simple : la communauté Créer pour aider, menée par drakys, se propose tout d’abord de choisir une organisation caritative internationale (histoire que nos amis francophones puissent aussi participer). Ensuite des artistes (écrivains et illustrateurs) se proposent, établissent une fiche précise de leurs possibilités, puis vendent leur talent à des mécènes (vous et moi) Ces derniers font une promesse de don en échange d’un texte (original ou fanfic) ou d’un dessin (original ou fanart)
Vous pouvez avoir toutes les précisions possibles sur le blog de la communauté.

Pour ma part je me propose d’écrire des nouvelles originales (de la micro-nouvelle à une nouvelle d’une dizaine de pages selon l’inspiration) Je suis plus à l’aise en SF et fantastique, mais vous pouvez également me demander des textes d’inspiration fantasy et réalistes (des tranches de vie dont je suis tout aussi friande)
Je peux traiter à peu près tous les sujets possibles et suis ouverte à toute discussion. Là, il suffit de me demander (en commentaire ou par mail)
J’accepte volontiers les challenges sous la forme de « un/deux mots ; une histoire ».
Je me réserve le droit d’utiliser ultérieurement la nouvelle écrite pour une publication, exclusivement en fanzinat ou webzinat (je ne toucherai aucun droit d’auteur dessus ainsi) Mais, si vous le souhaitez, le texte peut également uniquement se retrouver en lecture libre sur mon site. Vous aurez vous-mêmes une version pdf toute jolie du texte.
En ce qui concerne les tarifs, j’avais mal pris une remarque il y a deux ans, et avais exigé un minimum de don, je ne renouvèlerai pas cet accès de fierté cette année. Mais après tout ce n’est pas à moi que vous donnez de l’argent ^^

Les oeuvres seront postées entre le 1er janvier et le 25 avril 2010. Il vaut donc mieux que les demandes se fassent avant le mois d’avril.

Je crois que c’est à peu près tout ce que j’avais à dire, si ce n’est que vous êtes invités à faire de la publicité pour cette action, que vous souhaitiez y participer ou non.

[edit] Pour répondre à la question de Marie dans les commentaires, en ce qui concerne les dons.
Lorsque vous faites une demande à un auteur / dessinateur, vous lui faites dans le même temps une promesse de don (je sais que certains donateurs donnent une fourchette selon, par exemple, la longueur du texte) Lorsque l’oeuvre est postée, vous envoyé ce don promis directement à l’organisme choisi par la communauté (ou vous envoyez l’addition de l’ensemble de vos dons).
Le nom de l’organisme sera donné après vote (et je vous tiendrai au courant, bien entendu).

Programme des textes :

Donatrice : Marie.
Je veux une histoire d’amour/amitié très forte entre un(e) magicien(ne)/quelqu’un avec du pouvoir/des habilités spéciales et quelqu’un de totalement normal.
J’aimerai qu’il y ait rajouté dans le mix un problème d’addiction à la magie/au pouvoir en question (d’un côté ou de l’autre, voire même des deux) et que l’un s’en rende compte.
De préférence pas du joli-cui-cui-mignon-qui-se-finit-bien, mais pas de “character-death”.

 
6 Commentaires

Publié par le 8 octobre 2009 dans écriture

 

Étiquettes : , , ,

Concours anniversaire

Comme annoncé il y a quelques jours, ce modeste blog va fêter, le 26 novembre prochain, ses deux ans. Après un certain nombre de réflexions, voici comment tout cela va fonctionner.

anniversaire

D’ici au 20 novembre 2009, minuit, vous pouvez m’envoyer, par mail (celiadeiana [at] yahoo.fr), en précisant le sujet dans le titre du mail (« Anniversaire blog ») votre participation au concours. Cette participation exige un texte qui portera sur :
– Votre première expérience de cinéma
– Votre plus grand choc artistique (tous arts confondus)
– L’artiste que vous vénérer le plus (ici aussi, n’importe quel art)
– Votre plus beau voyage.
Au choix.
Bien entendu je n’attends pas juste une phrase ou deux mots, mais un texte. Je suis sévère sur l’orthographe et la grammaire mais c’est la sincérité qui prime : n’hésitez pas à participer même si vous n’écrivez jamais (au contraire même)
Si vous vous sentez plus artiste qu’écrivain, les dessins, photos, collages, objets sont aussi les bienvenus, sur les mêmes sujets ou en illustration d’un de mes écrits (disponibles en lecture libre sur mon site et à la vente selon la liste, ridicule, à droite) Si vous souhaitez illustrer un texte non édité (les Invisibles ou les Chasseurs) n’hésitez pas non plus, mais je vous ferais peut-être une catégorie à part exprès ^^

Il y aura à gagner les trois ouvrages suivants :
L’Apprentissage du guerrier, de Lois McMaster Bujold. SF space opera.
Le Faste des morts, de Kenzaburô Ôé. Nouvelles.
Kairo, de Kurosawa Kioshi. Fantastique.
Je les ai lus tous les trois, et je les adore (il ne s’agit certainement pas de me débarrasser de bouquins ici ^^)
Si vous gagnez, suivant le nombre de participants et mon nombre de coups de coeur, vous recevrez les trois ou l’un des trois, assorti à chaque fois d’une petite surprise (personnalisé suivant le gagnant, si je le connais, sinon ce sera au hasard !)

Le jury sera composé de moi. J’ai la main innocente et le coeur pur.

Voilà tout ce qu’il y avait à dire, en espérant que cela vous inspire. Je vous souhaite bonne chance, et n’hésitez pas à faire de la publicité un peu partout, on ne sait jamais !

(edit)
Une petite bannière si vous voulez faire de la pub de part chez vous, car plus on est de fous, plus on rit.

anniversaireban

 
15 Commentaires

Publié par le 5 octobre 2009 dans blog

 

Étiquettes : , , ,