RSS

Archives de Catégorie: Non classé

Entretien chez Cindy Van Wilder

Si vous ne connaissez pas le blog de l’auteure et grande lectrice Cindy Van Wilder, foncez-y !
N’ayant toujours pas lu les Outrepasseurs, je ne peux vous en dire grand chose (si ce n’est qu’il a d’excellentes critiques), mais j’ai déjà suivi des avis de lecture (en young adult et en anglais) et Cindy est devenue, en plus d’une amie, une parfaite conseillère de romans.

C’est donc avec joie que j’ai répondu à quelques-unes des ses questions, sr l’écriture, l’engagement politique… et la couture.

A aller lire ici.

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 février 2015 dans Non classé

 

Étiquettes :

Ma vie en gif…

Et me voilà donc tagguée pour une chaîne sympathique tout plein puisque : 1. elle vient de Nadia Coste ; 2. elle permet de passer des heures sur google et tumblr à chercher des gif au lieu de bosser de me faire tuer à Last of Us de bricoler de profiter de ce samedi ensoleillé.

– On nomme la personne qui nous a tagué : moi, c’est Nadia, donc !
– On associe un gif à chaque mot proposé par la personne en question.
– On choisit 5 mots à notre tour.
– On tague 5 personnes.

 

Passion

passion

 

 

 

Première passion : l’amour !!!!! Et les histoires, et les choses qui arrivent malgré tout. Et le futur, et le passé forcément tout un fouillis quoi.

 

 

 

 

 artécrire    

Pour la seconde passion, c’est presque pareil, mais version écrite ^^

 

Évasion

 

evasion

evasion2

 

Où que j’aille, que ce soit une illusion ou non, une échappée pleine de philosophie ou un vulgaire truc fun tout pourri, l’évasion, c’est cool !

 

 

Détente

detente

No comment (mais si un jour vous voulez me faire plaisir, n’importe quel produit de bain Lush fera l’affaire :p)

Art

artbasquiat

L’art, c’est vous (et jean-Michel Basquiat)

 

Bibliothèque

biblio

 

Ce qui est monstrueusement fun dans les bibliothèques, c’est que tu peux emprunter à la fois un livre de science-fiction, un documentaire sur la cuisine andalouse et un essai sur le monde sexuel des termites. C’est comme le câble, mais en mieux.

 

Et je tague ainsi : personne parce que tout ma friendlist a déjà fait cette chaîne ^^

 
1 commentaire

Publié par le 30 août 2014 dans Non classé

 

Imaginales et programme estival

Cette année 2013 aura vu les Imaginales les plus bizarres auxquelles j’aurai pu assister. Non pas à cause de quelque évènement étrange et imprévu, mais simplement parce que ces trois jours arrivaient après de longs mois de boulot, une longue semaine de maladie et un énervement proportionnel à mon attente.

Bref, j’ai été dans la Quatrième Dimension du vendredi soir au dimanche (ou même jusqu’à mon arrivée chez le médecin lundi matin) Le vendredi en journée aura pourtant été très sympathique et constructif. J’y ai notamment participé aux Matchs d’Écriture de Présences d’Esprits dont le blog de CoCyclics fera un petit compte-rendu d’ici lundi prochain.

En gros, il s’agissait de travailler par équipes de trois, sur trois thèmes différents, avec plus ou moins de contraintes (chaque contrainte rapportant un quart d’heure supplémentaire) Inscrite avec Ioana Alexandru et Anne Rossi, j’ai eu à plancher sur le thème « De la douleur nait la magie », thème plutôt tourné vers la fantasy, ce qui a été très drôle quand ma contrainte a été un personnage que l’on retrouve plus facilement en science-fiction… L’expérience a été très intéressante, enrichissante même, et je la renouvellerai volontiers, dans le cadre d’un match ou sans même le petit esprit de compétition que l’on ressentait dans la salle.

Les résultats sont tombés le dimanche (alors que j’étais déjà dans le train du retour) et notre équipe a gagné ! Ce qui me fait quand même hyper plaisir !

Mais voilà, la fatigue avait donc frappé, et après avoir quand même tenu une semaine à continuer à travailler sur mes différents textes, je suis en train de faire un pause obligatoire, ou du moins de ralentir sérieusement. Ce qui me permet quand même de rationaliser un peu cet été qui se profile si bien (surtout depuis qu’il fait enfin beau) :

– le mois de juin sera totalement dévolu à une bêta à laquelle je participe sur CoCyclics, et à la fin de la première phase de correction de Creep Show ;

– dans le même temps, j’ai deux textes à rendre : ils sont déjà bêta-lus, il ne reste qu’à les affiner ;

– de juillet à septembre, je me focalise sur la refonte des Bracelets d’Émeraude ;

– j’ai également trois appels à texte qui me font de l’œil, pour les moments où j’aurai vraiment besoin d’écrire plutôt que de corriger ;

– je me remets à Omega, de façon plus soutenu, en août/septembre, suivant l’avancement de mes corrections.

En gros, comme j’ai toujours deux mois de retard, vous avez là mon programme jusqu’en décembre…

Et vous, que faites-vous cet été ?

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 juin 2013 dans Non classé

 

Étiquettes : , ,

Mes 10 films de SF les meilleurs et préférés

Parce que ce blog n’est pas mort, mais qu’il est passé à la trappe depuis décembre… Il traîne un petit meme sur les blog d’auteurs de l’imaginaire en ce moment, sur les 10 meilleurs films de SF.
Or donc…

 

Le plus beau, le plus grave, le plus maîtrisé, le plus triste, le plus réaliste, le plus heureux (si si)

Image

 

Et tous les autres (neuf) dans le désordre…

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

 

Des films efficaces (genre tu revois Jurassic Park en DVD/Blue Ray alors que tu ne l’as pas vu depuis dix ans, et vlan ! Tu te prends une claque), des souvenirs de l’enfance (amoureuse de Christopher Reeve), les plaisirs coupables (je connais XMen par coeur, en VF et en VO), des films qui pleurent et d’autres qui me font rire.

Prochain post, les films de fantasy ? ^^

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 mai 2013 dans Non classé

 

Étiquettes :

Nouvelles automnales…

 

Bon, ça a été bien calme ici depuis quelques semaines. Il faut dire qu’en s’en tenant strictement à mes activités littéraires, il n’y a pas grand-chose à dire si ce n’est que ça avance.
Les Bracelets d’émeraude continuent leur chemin en mode « pause ». Je reçois régulièrement une synthèse détaillée des chapitres, grâce à ma bêta, que je compare aux trois autres synthèses générales et piste que j’ai reçues précédemment. J’ai déjà de quoi reprendre au moins les deux premiers chapitres, mais les choses sérieuses commenceront cet hiver.
Mon nouveau projet de fantasy, La Princesse oubliée, en est à 50% de sa rédaction. Là aussi j’ai une charmante lectrice qui suit ma progression et on s’achemine vers une chouette texte.
Et entre tout ça, comme j’ai du mal à me replonger dans des lectures, j’ai omis ceci :
http://desauteurs.tumblr.com/
Et voilà, c’est tout pour cette fois, des nouvelles dans deux mois ^^ (ou moins, ou plus)

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 septembre 2012 dans Non classé

 

SFFF 100% VF !

Boulot, boulot, boulot !
Eh oui, l’absence de ce blog se justifie par le temps que je passe sur mes écrits. Ce n’est pas forcément hyper productif mais ça avance 🙂

Alors, pour me vider un peu la tête, j’ai décidé de participer au défi organisé par Cécile Duquenne (dont le Quadruple Assassinat dans la rue de la morgue, que j’ai eu le plaisir de bêta-lire, est sorti en librairie il n’y a pas longtemps) Il s’agit donc de se prendre une année pour lire entre 10 et 20 livres de SFFF francophone, pris dans la liste suivante :

* [Nathalie Dau] Les débris du chaudron (13€50 Argemmios)
* [Laurent Whale] Les pilleurs d’âmes (18€, Ad Astra)
* [Ophélie Bruneau] Et pour quelques gigahertz de plus (20€, Ad Astra)
* [Jeanne A. Debats] Métaphysique du vampire (13€, Ad Astra)
* [Christophe Nicolas] Projet Harmonie (19€90, Riez)
* [Franc Ferric] La loi du désert (19€90, Riez)
* [Céline Guillaume] Le ballet des âmes (18€90, Riez)
* [Cécile Duquenne] Quadruple assassinat dans la rue de la Morgue (10€, Voy’el)
* [Christian Léourier] L’arbre-miroir (13€, Voy’el)
* [Lia Vilore] Vampires d’une nuit de printemps (17€90, Petit Caveau)
* [Lydie Blaizot] La maison de Londres (18€90, Petit Caveau)
* [Jacques Fuentealba] Retour à Salem (14€, Midgard)
* [Anthony Brocard] Erèbe (19€, Midgard)
* [Christian Perrot] Les naufrageurs (15€50, Midgard)
* [Estelle Valls de Gomis] Les gentlemen de l’étrange (9€, Black Book)
* [Yan Marchand] Comme un poison dans l’eau (8€, Griffe d’encre)
* [Marie Lé-Camille] Les voyageurs (20€, Griffe d’encre)
* [Sophie Jomain] Les anges mordent aussi (18€, Rebelle)
* [Roland C. Wagner] Le serpent d’angoisse (8€10, ActuSF)
* [Nicolas Debandt & Marc-Antoine Fardin] Iluvendal (19€90, Homme sans nom)

J’ai déjà des petits préférés là-dedans, et je sens que j’irai faire mes courses en librairie cet été !
Le règlement complet se trouve ici et n’hésitez pas à participer.
 
Poster un commentaire

Publié par le 17 mai 2012 dans Non classé

 

You want the greatest thing…

Un jour, le câble a débarqué chez nous, dans la campagne alsacienne. J’étais juste lycéenne et je ne comprenais pas l’anglais. Ma musique obéissait à un quatuor inébranlable : Goldman / Gall / Farmer / Jackson. Alors en ce tout début des années 90, j’ai rencontré une Islandaise, des Anglais bizarres et des Américains dépressifs en chemises de bûcherons. Et puis aussi quelques pros de la fusion, torses nus et flow survitaminés.
Et au-dessus de tout ça, dans ce magma où on bouffait de tout, tout le temps, il y avait ces paroles légères et lourdes, douloureuses mais optimistes, que je ne comprenais pas tout à fait mais qui me touchaient tellement.
Est-ce que hier a marqué la fin de mon adolescence ? Définitivement ?
Je ne pense pas, mais il y a quelque chose de définitif, quand même, dans cette séparation-là. Un divorce déjà entamé il y a quelques années, un veuvage léger, qui vous fait peut-être passer du côté de ceux qui écoutaient la musique « d’avant » et ne trouvent plus l’émotion première dans des groupes et artistes encore actifs.
J’ai rêvé de vous voir en concert, cela ne sera plus possible.
Je rêve de nager, la nuit, seule, à profiter du silence et de l’obscurité et du plaisir primal des sens grâce à vous.
Je projette d’entrer un jour dans Los Angeles avec Imitation of Life à fond dans la voiture, juste comme ça, parce que c’est à ça que je pense en l’écoutant.
Je veux vous remercier pour les sourires de Stand et les nuits assassines adolescentes de Everybody Hurts et Drive.
Je veux vous dire à quel point vous avez marqué ma vie, bien que mes mots ressemblent sans doute à ceux de milliers d’autres fans.
Alors juste : merci.

Look up, what do you see ?
All of you and all of me
Fluorescent and starry
Some of them, they surprise

The bus ride, I went to write this, 4:00 a.m.
This letter
Fields of poppies, little pearls
All the boys and all the girls sweet-toothed
Each and every one a little scary
I said your name

I wore it like a badge of teenage film stars
Hash bars, cherry mash and tinfoil tiaras
Dreaming of Maria Callas
Whoever she is
This fame thing, I don’t get it
I wrap my hand in plastic to try to look through it
Maybelline eyes and girl-as-boy moves
I can take you far
This star thing, I don’t get it

I’ll take you over, there
I’ll take you over, there
Aluminum, tastes like fear
Adrenaline, it pulls us near

I’ll take you over
It tastes like fear, there
I’ll take you over

Will you live to 83?
Will you ever welcome me?
Will you show me something that nobody else has seen ?
Smoke it, drink
Here comes the flood
Anything to thin the blood
These corrosives do their magic slowly and sweet
Phone, eat it, drink
Just another chink
Cuts and dents, they catch the light
Aluminum, the weakest link

I don’t want to disappoint you
I’m not here to anoint you
I would lick your feet
But is that sickest move?
I wear my own crown and sadness and sorrow
And who’d have thought tomorrow could be so strange ?
My loss, and here we go again

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 septembre 2011 dans Non classé