RSS

Sanshôdô – Jean Millemann

30 Août

Titre : Sanshôdô – la voie des trois vérités
Auteur : Jean Millemann
Editeur : Ad Astra
Nombre de pages : 117

Quatrième de couverture :
Un jour, toutes les radios et toutes les télés interrompent leurs programmes simultanément pour diffuser en boucle l’évidence qui est partout dans le ciel. Les extraterrestres sont là. Les Zitis, comme on dit, parce qu’il est plus facile de leur donner un nom générique plutôt que de retenir celui de chaque espèce qui constitue cette communauté interstellaire. Bien sûr, les gouvernements terriens font semblant que rien n’a changé alors que leur oligarchie prend l’eau de toute part. Bien sûr ils s’efforcent de voler ce qu’on est prêt à leur offrir. Mais c’est la galaxie toute entière qui s’ouvre à l’humanité et c’est une opportunité que seuls les opportunistes sont incapables de saisir.
Ayerdhal.

A lire absolument si on aime :
– Le space-opera avec des extra-terrestres humanoïdes façon Star Trek
– Philosopher gentiment
– Lire un texte profondément optimiste mais jamais niais
– Sourire
– Le thé

A éviter si on cherche :
– Un scénario de science-fiction avec intrigues, actions et résolutions.
– Des histoires denses
– Les histoires terres à terre

L’avis du critique :
Un bijou !
Sous une couverture à l’illustration mystérieuse et fascinante, se cachent trois nouvelles (ou disons une novellas et deux nouvelles) qui présentant sous un rapport original le thème de l’invasion extra-terrestre. Ici, tout est basé sur la découverte de l’autre, l’ouverture, le passage des frontière physiques mais surtout philosophiques et morales. Le choc des civilisation peut avoir des airs de « livre du bonheur » comme on en trouve dans les rayons de développement personnel de certaines libraires, mais il y a tellement plus que cela.
Jean Millemann m’a fait passer un excellent moment (trop vite passé) au milieu de ses gentils extra-terrestres.
On regrettera simplement quelques coquilles restées ici et là dans le texte.

Le petit plus du livre :
Une magnifique couverture, qui résume bien le livre (mais je ne pense que cela se voit uniquement après la lecture. Une introduction/quatrième de couverture signée Yal Ayerdhal.

La fiche sur CoCyclics !

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2011 dans lectures, science-fiction

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :