RSS

Vers le nanowrimo : étape 3

17 Oct

Suite de mon avancée vers le nanowrimo 2010, avec le plus excitant : la création des personnages ! Alors là, vous n’aurez qu’un extrait de mes recherches, parce que je garde beaucoup de choses pour moi.
Là aussi, se forcer à construire quasi entièrement un personnage, hors physique, est un exercice formateur. On ne part pas du « il sera grand, sombre, avec un oeil borgne », mais du « il a fait ça dans son passé, depuis il est comme ça, mais à cause de ça, il va changer ». Un début, un milieu une fin, et pas sur 3 pages mais sur quelques lignes…

 

Etape 3) Les étapes précédentes vous offrent une vue dégagée sur votre roman. Maintenant vous avez besoin de quelque chose d’équivalent pour l’histoire de vos personnages. Les personnages sont la partie la plus importante de votre roman, et le temps que vous allez mettre à les construire et les créer va beaucoup compter quand vous commencerez à écrire. Pour chacun de vos personnages principaux, prenez une heure et écrivez une page de résumé comprenant :

–          le nom du personnage

–          une phrase résumant sa biographie

–          sa ou ses motivation(s) (qu’est-ce qu’il veut, de façon abstraite ?)

–          son but (qu’est-ce qu’il veut concrètement ?)

–          son conflit (qu’est-ce qui l’empêche d’atteindre son but ?)

–          son « épiphanie » (qu’est-ce qu’il apprend ? Comment change-t-il ?)

–          un paragraphe résumant son histoire.

Un point important : vous trouverez qu’à un moment donné vous devrez retourner en arrière et corriger votre phrase ou votre paragraphe biographique. Allez-y ! C’est bon – cela veut dire que vos personnages vous apprennent des choses sur votre histoire. Il est toujours bon, à n’importe quelle étape du processus, de revenir en arrière et de modifier les premières pages. En fait, ce n’est pas juste bien : c’est inévitable. Et c’est bien. Toutes les corrections que vous pourrez faire maintenant seront des corrections que vous n’aurez pas à faire plus tard, sur un manuscript de 400 pages.

Un autre point important : cela n’a pas à être parfait. Le but de chaque étape de ce processus de construction est de vous faire avancer vers la prochaine étape. Gardez votre mouvement d’avancée ! Vous pouvez toujours revenir en arrière et corriger quand vous comprendrez mieux votre histoire.

 

Et voilà (un peu) de ce que j’en ai tiré :

 

Guilhem des Mûriers : ancien soldat d’Elss, il a dû quitter l’armée suite à une erreur tactique qui a coûté la vie à son amant d’alors. Depuis il parcourt les chemins seuls, et se fait payer pour tuer les monstres qui hantent les campagnes des pays qu’il traverse. Il est incapable de se battre contre un autre être humain (avec l’intention de le tuer) et fuit la compagnie des hommes. Il recueille Ermine pour payer une dette et s’ouvre peu à peu aux autres.

Ermine d’Argotte / Minet : unique fille du roi d’Elss, Ermine vit son mariage avec Guilhem avec perplexité, et son exil comme un déchirement. Privée de ses attributs sociaux et féminins (cheveux courts, habits pauvres), elle se referme sur elle-même. Peu à peu, elle éprouve un respect mêlé de crainte pour Guilhem, et s’efforce de devenir l’écuyer qu’il veut qu’elle soit. Elle nourrit aussi peu à peu une sombre haine pour son cousin arrivé sur le trône d’Elss à sa place et qu’elle accuse de la mort de son père (qu’elle a pourtant peu connu)

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 17 octobre 2010 dans écriture

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :