RSS

Petit hiatus

30 Août

Je mets mes connections internet en hiatus pour une petite semaine, hors devoirs communautaires (en fait je serai encore là sur la face cachée de la Mare pour la bêta et le blog des grenouilles)
Mais en attendant, j’ai une question (sérieuse) pour vous. Voilà, j’ai l’orgueil très mal placé. A force de croire que je n’étais pas une gagnante, je l’ai longtemps cru, mais depuis que je sais que c’est faux, au moins dans un ou deux domaines, j’ai du mal à accepter de me rétamer la gueule (expression un peu trop forte selon les points de vue je l’admets volontiers)
L’ennui c’est que si l’adage veut qu’une fois qu’on est tombé, le mieux à faire c’est de se relever avec une niaque d’enfer, moi, je n’y arrive pas. Je deviens un vieux poulpe pathétique et amorphe dont la vue d’un traitement de texte donne des nausées.
Alors vous, je vous le demande : c’est quoi vos solutions ?

(Sachant que chez moi le chocolat non seulement ne fonctionne pas, mais en plus je ne peux plus en manger. Pareil pour l’alcool)

Je vous dis donc, à dans une semaine pour ceux et celles qui ne souffrent pas de mes coups de fouet ou de mon incommensurable lenteur en correction. Ou de mon « control freak » sur Tintamarre.

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 30 août 2010 dans écriture, blog

 

3 réponses à “Petit hiatus

  1. Moussaillon

    30 août 2010 at 5:19

    Je n’ai pas spécialement de solution, malheureusement. J’ai régulièrement des sortes « d’artblocks » en dessin qui sont assez pourris car ils se prolongent parfois sur plusieurs mois. Ce qui parvient à m’en faire sortir, c’est tout simplement l’envie, simple et bête de dessiner quelque chose. Le plus souvent, ça sera un fanart qui me plaira avant tout à moi et « me » fera plaisir. Je commence donc par ça et ensuite, j’ai à nouveau l’envie de me mettre à autre chose.
    Essaye peut-être du coup, de laisser un peu reposer et ensuite d’écrire quelque chose qui te fait vraiment envie, maintenant juste là. Même si c’est moche, stupide et que ça n’a aucun intérêt et que tu ne le montres à personne. Ca te redonnera en tout cas le goût de simplement écrire.

     
  2. Gabrielle

    31 août 2010 at 11:43

    La solution, ce n’est pas de se relever avec une niaque d’enfer, mais de se relever tout court.

    Tu sais, pour Entrechats, je me suis pris plus d’une claque, et je regrette pas d’avoir continuer à avancer même si, moi-même, un long moment, je n’y ai plus cru du tout.
    En fait, c’était les autres qui me poussaient : abandonner, alors qu’ils y croyaient ? Sans façon !

    Et j’y crois, pour toi 🙂

     
  3. macalys

    31 août 2010 at 8:57

    Je fais une pause, je lis, je me vautre devant les séries télé, avec ou sans chocolat.
    Puis, toujours, au bout d’un moment, mes idées et mes projets viennent me chercher par le bout d’un tentacule de poulpe amorphe et me convainquent de me remettre devant le clavier. Alors, je me souviens pourquoi j’écris : j’adore ça. Et je recommence^^

    Plein de courage pour surmonter cette épreuve, tu vas y arriver !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :