RSS

La loi des endurances

17 Nov

Les deux dernières semaines n’ont pas été mauvaises, loin s’en faut (j’ai eu plein de petites joies venues égayer mes journées) mais elles ont été fatigantes. Il y a le boulot bien sûr, je suis une vraie limace quand il s’agit de s’habituer à un nouveau rythme, je me laisse trop facilement aller. Il y a l’ambiance au boulot, des fois bien, des fois moins bien, de périodes silencieuses de concentration et des grandes explosions de discussions pas toujours faciles à gérer quand on a du taff à rendre. Il y a l’atmosphère purement aérienne, une salle chauffée avec plein d’ordi, très secs, un peu comme ma chambre d’ailleurs, ou comme les transports en commun : après deux presque semaines de rhûme, me voilà avec des pics allergiques (éternuements et mal de crâne) qui ont bien failli m’achever hier. Il y a aussi les tracasseries de tous les jours, administratives le plus souvent, qui agacent.
Et puis il y ce lion dans la baignoire, oui oui, celui de la photo, qui me fout une trouille monstre. Je suis bloquée sur une foutue phrase de correction (phrase, pas phase je précise, pour dire à quel point ça me turlupine dans tous les sens) et comme d’habitude, j’ai tellement la trouille qu’elle me morde (et m’arrache la tête puisque je suis censée un peu être le dompteur qui me met le crâne entre ses mâchoires) que même les petits lionceaux à côté, je les laisse filer (j’ai raté un AT qui me plaisait et sur lequel j’avais commencé à bosser notamment)
Mais ce croc effrayant qui j’essaie à la fois de confronter et d’oublier ces derniers temps, il va bien finir par me faire autant d’effet qu’une prémolaire de lait dans la bouche d’un nouveau né : blanche, jolie, inoffensive et toute neuve. Avant vendredi.
Parce que si je veux profiter de l’émulation de ce week-end, il va bien falloir que j’arrive à passer ce truc-là d’abord !
Vu que tout le reste est quasi tout fait genre :
– commande de 2 kougloffs d’1 kg chacun : check
– thé de Noël : check
– billets de trains : check (et là ce fut dur hein)
– draps et serviette : check
– organisation taxi : check
– petites choses diverses de surprises : check
Reste à savoir comment je vais réussir à manger vendredi vu que je n’ai jamais assez de temps entre deux correspondances, et ça devrait aller.

Vivement, vivement, vivement…

[edit] Ah, il vous reste aussi trois jours pour le concours anniversaire. Et comme je ne suis pas là ce week-end, je vous laisse jusqu’à lundi. Soyez le plus nombreux possible ^o^

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 17 novembre 2009 dans écriture

 

Étiquettes : , , ,

2 réponses à “La loi des endurances

  1. Blackwatch

    18 novembre 2009 at 5:29

    Je suis écroulée devant la photo : pauvre bestiole ! (Note, je m’en servirais bien pour un article). Ah je me retrouve totalement dans le pic des allergies : en ce moment, ca n’arrête pas ! Bon courage pour dompter le fauve et… à tout bientot! (j’adore dire ça!)

     
  2. Samantha

    19 novembre 2009 at 11:37

    OOOoooooh le lion *cœurs*
    Bon courage alors, ça se trouve, ce sera une léchouille et non une morsure 😉

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :