RSS

Be realistic cock sucker !

01 Sep

Les deux derniers mots du titre sont un dommage collatéral de mon obsession télévisuelle du moment.
Au fur et à mesure de mon immersion dans une « nouvelle façon d’écrire », qui a succédé aux étapes « j’écris dans mon coin mes fantasmes adolescents » et « les fanfics m’ont transformée en attention whore« , j’ai repris goût au texte gratuit. Dans les bons jours, qui sont, ma foi, non pas plus nombreux, mais les plus appréciés, je me dis que mon texte est génial, que les heures de travail que je passe dessus valent quelque chose et que les retours positifs que j’ai sont les plus beaux cadeaux du monde.  Dans cet état proche du drogué incurable, l’utopie d’une édition devient tout à fait plausible et naturelle. Ca s’appelle l’optimisme et c’est bien. Certes il y a une frontière floue entre cet optimisme rêveur et le complexe de supériorité (« je suis le meilleur, je suis le plus beau, je suis un génie ») mais je pense avoir plus ou moins réussi à la déterminer et à ne pas la dépasser.
D’un autre côté, de temps en temps, nous nous retrouvons tous autant que nous sommes face à la réalité médiatique, que ce soit au détour d’une émission de radio (mon média préféré, si il est nécessaire de le rappeler) ou par l’entremise d’un article très intéressant (que je vous conseille de lire, je remercie la mare d’avoir attiré mon attention dessus) Et là, l’aspect noir de la situation éditoriale en France ajouté au caractère profondément anxiolytique de l’équation « puissance du rêve x catastrophisme = dépression puissance 10000 » vous rend, me rend, effroyablement pessimiste. Pourtant cette connaissance, ce devoir de regarder la réalité en face est nécessaire parce que un écrivain qui veut publier n’est jamais un écrivain dans une tour d’ivoire. La réalité est là et le trottoir fait mal aux dents quand on tombe.
Mais être réaliste, je ne pense pas que ce soit prendre cette réalité en pleine tronche et la digérer lentement (ça a un goût des plus acide, c’est mauvais pour la digestion)
Être réaliste, c’est savoir que de toute façon, l’envoi prochain aux éditeurs ça va être une horreur, un enfer, une source de plus d’angoisses, de colères, de frustrations, mais que, malgré cela, le travail effectué n’aura pas été vain et que le texte vaut quelque chose, ne serait-ce que pour le boulot qu’il nous a permis d’accomplir. On ne dit pas « tant pis », on monte sur sa moto, avec son gros blouson en cuir, on met les lunettes noires et on dit « I’ll be back ».

PS : est-ce que ce billet avait le moindre sens ?
PS2 : Je me demande ce que ça sera quand j’enverrai effectivement aux éditeurs…

[edit] Et sinon j’ai pris une grande décision pour le prochain nanowrimo, j’essaie de construire ça dans mon coin ce mois de septembre, une fois que les Invisibles seront entre de bonnes mains et que j’aurai bouclé mes deux dernières nouvelles… Bon on va dire que je verrai ça en octobre plutôt…

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 1 septembre 2009 dans écriture

 

5 réponses à “Be realistic cock sucker !

  1. isilrae

    2 septembre 2009 at 8:41

    (incruste pure et simple)

    Ton billet avait du sens… beaucoup, au contraire. Je me reconnais très bien dans ta description des phases d’écriture. J’aime à croire que j’ai quitté la phase “les fanfics m’ont transformée en attention whore », on verra bien si c’est vrai avec le temps !

    Personnellement, je préfère ne pas encore penser à l’édition, sinon ça va me plonger dans un marasme profond…

    …diable, c’est vrai que c’est bientôt, le NaNo !!

     
    • elicad

      2 septembre 2009 at 2:14

      Plus que deux mois, et septembre est connu pour être un mois qui passe très vite.
      Bon courage de ton côté 🙂

       
  2. Syven

    2 septembre 2009 at 12:40

    J’ai la même inquiétude en ce moment.

     
    • elicad

      2 septembre 2009 at 2:15

      J’essaie de ne pas trop y penser mais j’imagine très bien l’état ambivalent (un coup opti, un coup pessi) dans lequel tu peux être en ce moment.
      Heureusement qu’on est un grande mare sympa 🙂

       
  3. Syven

    2 septembre 2009 at 4:02

    C’est clair ! ^^

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :