RSS

Everyday was like a privilege

24 Août

Beaucoup de gens mettent en signature sur les forums des citations qu’ils aiment bien, qui les définissent. Certains c’est juste pour faire joli, d’autres y offrent une véritable déclaration d’identité. Je suis très embêtée, parce que si moi je voulais mettre une citation, elle exploserait le nombre limite de lignes autorisées. Mais c’est mon mantra et j’aimerai bien l’apprendre par coeur.

I’d hold you up to say to your mother, ‘this kid’s gonna be the best kid in the world. This kid’s gonna be somebody better than anybody I ever knew.’ And you grew up good and wonderful. It was great just watching you, every day was like a privilige. Then the time come for you to be your own man and take on the world, and you did. But somewhere along the line, you changed. You stopped being you. You let people stick a finger in your face and tell you you’re no good. And when things got hard, you started looking for something to blame, like a big shadow. Let me tell you something you already know. The world ain’t all sunshine and rainbows. It’s a very mean and nasty place and I don’t care how tough you are it will beat you to your knees and keep you there permanently if you let it. You, me, or nobody is gonna hit as hard as life. But it ain’t about how hard ya hit. It’s about how hard you can get hit and keep moving forward. How much you can take and keep moving forward. That’s how winning is done! Now if you know what you’re worth then go out and get what you’re worth. But ya gotta be willing to take the hits, and not pointing fingers saying you ain’t where you wanna be because of him, or her, or anybody! Cowards do that and that ain’t you! You’re better than that! I’m always gonna love you no matter what. No matter what happens. You’re my son and you’re my blood. You’re the best thing in my life. But until you start believing in yourself, ya ain’t gonna have a life.

Un jour, et je sais qu’un jour je le ferai, je rencontrerai Stallone et je lui dirai merci (et un jour, ce qui est nettement plus possible, j’irai à Philadelphie aussi)

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 24 août 2009 dans vie

 

Étiquettes : , , ,

3 réponses à “Everyday was like a privilege

  1. Black

    24 août 2009 at 6:57

    effectivement, c’est un peu long ^^ Perso, je ne connaissais pas du tout – pas taper – et ma foi, j’imagine toutafé ces propos dans la bouche du perso.
    P.S: Veux-tu bien me changer cette annonce twitter, scrognegneu ! 😉

     
    • elicad

      24 août 2009 at 7:00

      Les jours où ça va pas et où on se sent super nul, faut regarder Rocky I, Rocky II et Rocky Balboa. Enfin chez moi ça marche, c’est assez efficace ^^
      Je la modifierai quand mon compteur Invisibles à droite se munira d’un troisième chiffre ^^ (là j’essaie de rester un minimum concentrée)

       
  2. Gabrielle

    25 août 2009 at 12:27

    C’est une très belle citation. Dans le genre des citations que j’aimerai mettre en entier, pour ma part, c’est la tirade d’apparition de V dans V for Vendetta, dans le film comme dans la BD, puisqu’il me semble que le discours est à peu près le même…
    Et en anglais, bien sûr !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :