RSS

Le premier jour du reste de ta vie

21 Mai

Bien sûr j’irai bosser demain. Mais ce jour férié me paraît être tout de même le premier d’une période floue pendant laquelle je vais recommencer à chercher du boulot. L’année dernière, entre deux moments de blues extraordinaire (je pense que tous les chômeurs traversent ce genre de crises), cette période m’avait permis de mener à bien plusieurs projets, de faire le clair (clair-obscur) sur ce que j’avais envie d’écrire, de savoir vers quel genre je penchais le plus, de reconnaître mes qualités et mes défauts, tout simplement parce que j’en avais le temps.
D’ici au mois de septembre, je compte finir la première correction des Invisibles, et établir le script des deux volumes suivants (ébauche encore floue dans ma tête, mais qui commence à prendre forme grâce aux longs monologues que j’ai imposé à Marie au cours du week-end… Vivent les voyages en train !)
Mais rester concentrer sur un seul projet, c’est, pour moi, très compliqué. Il faut savoir prendre l’air de temps en temps, sinon, on se noie.
Solutions :
– Ne jamais s’arrêter de lire les autres (j’ai six bouquins ramenés d’Epinal, plus tous ceux qui m’attendent encore)
– Ne jamais s’arrêter d’aller au cinéma (après tout, j’ai bien réalisé que mon influence principale venait de là)
– Corriger les autres (1 texte par mois, voire 2 si c’est possible, mais j’y passe trois heures à chaque fois, et il faut savoir rester réaliste)
– Un AT par mois, parce que la nouvelle est un exercice hautement amusant et constructif.
– Attendre patiemment la réouverture des soumissions sur Cocyclics et fondre sur le premier projet qui me parle.
– Sortir.
– Finir Les Chasseurs, volume 1, entre septembre (dès la fin de la première correction des Invisibles) et le 31 décembre (il me tarde vraiment de faire la fiche d’écriture de celui-là, ne serait-ce que pour tester la réactivité des autres grenouilles, vu que le sujet en lui-même est loin d’être très original…)

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 21 mai 2009 dans écriture, vie

 

4 réponses à “Le premier jour du reste de ta vie

  1. Blacky

    21 mai 2009 at 12:04

    Ce sont d’excellentes résolutions. Pas besoin de dire que je t’approuve complètement ^^

    Mais rester concentrer sur un seul projet, c’est, pour moi, très compliqué. Il faut savoir prendre l’air de temps en temps, sinon, on se noie.

    > je suis hyper d’accord. J’en ai fait l’expérience dernièrement.

    Et je croise très fort les doigts pour ta recherche d’emploi!

     
    • elicad

      21 mai 2009 at 7:52

      Merci beaucoup !
      L’été va être productif ! 🙂

       
  2. Intercalaire

    22 mai 2009 at 9:09

    \o/ En voilà une bonne attitude et tout !
    Compte sur moi pour te sortir, ta binôme ciné et une bonne pompom girl !
    Go go go !

     
    • elicad

      22 mai 2009 at 3:41

      Il faut de toute façon. Et puis c’est l’été, y’a pas de quoi (encore) déprimer 🙂
      Tiens, le 30 mai il y a un vide grenier à la Krutenau, juste le week-end où on déballe mes bibliothèques. Ca nous fera une récréation ^__^
      Et il ne faut pas que j’oublie de te faire le plan de mon site (enfin de mes catégories indispensables ^^)

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :