RSS

Avant d’aller dormir chez vous, Antoine de Maximy

10 Fév

Présentation de l’éditeur
Antoine de Maximy possède plusieurs casquettes et une chemise rouge. De tout cela, il a fait une vie d’aventures et d’évasion. Le grand public l’a découvert avec une émission de télévision, J’irai dormir chez vous, et récemment au cinéma avec une échappée, drôle et émouvante, J’irai dormir à Hollywood.  » Quand rien n’est prévu, tout est possible…  » Telle est la devise d’Antoine de Maximy. II a pris sa vie pour un ballon avec lequel on joue sur une aire de jeux sans frontières. Il a tourné son existence vers les autres, que ce soit pour les raconter ou les rencontrer, avec ou sans caméra. Sa route personnelle est faite d’aventures, physiques ou humaines. Ingénieur du son, cameraman, présentateur télé, réalisateur. Il a été reporter de guerre ; a plongé en sous-marin au fond du Pacifique, dormi à la cime des arbres en Amazonie ou dans les fumées d’un volcan en Afrique ; exploré la calotte glaciaire du Groenland, les tépuis du Vénézuéla ou les coulisses du métro parisien ; filmé les bipèdes que nous sommes mais aussi nos cousins les singes. Sans frontières, sans limites, mais toujours en respectant l’autre, il a eu envie de tout voir. Et aujourd’hui, il réussit la plus périlleuse des missions : se raconter. On ne devient pas globe-squatter par hasard. Pour comprendre ce qui guide ses pas, de son enfance à J’irai dormir à Hollywood, il nous ouvre les pages de son carnet de vie !

Objet publicitaire, mercantile, destiné à assouvir la soif de fans du personnage, l’objet en lui-même me laissait assez perplexe. Après la série télé, après le film, voici le livre ! A quand la chemise rouge ?
Force est de constater que la construction de cette mini-autobiographie n’a absolument aucune originalité : chapitrage chronologique (enfance, formation, reportage, la série, le film), photos documentaires (de l’enfance, des reportages, de la série), et un petit annexe n’ayant d’intérêt que pour les fans (et les amateurs de listes) Sans oublier une écriture hyper basique, sans fioriture et allant droit au but.
Mais voilà, Antoine de Maximy n’est pas un ancien footballeur, ni un présentateur télé, ni une starlette issue de la real TV. Il s’agit d’un personnage original, étonnamment sincère et au parcours plutôt original. Et son moto a tout pour plaire : à partir du moment où tu veux quelque chose, essaie de le faire. Au pire, cela te fera toujours une expérience, et tu n’auras aucun regret.
Alors suivre le parcours de ce baroudeur hors norme devient proprement passionnant, des ruines de Beyrouth aux cimes des forêts vierges, et jusqu’aux réserves indiennes (et quelques scènes coupées du film… ce qui donne encore plus envie d’acheter le DVD… hm, oui ce livre peut aussi être une bonne forme de publicité)
Alors mitigée, oui, par le but très flou d’un tel ouvrage. Mais charmée aussi, par un homme qu’on aime à regarder faire l’imbécile dans tous les pays du monde avec un philosophie volontiers optimiste mais jamais « Bisounours » comme j’ai pu le lire dans certaines critiques.
Livre lu en quelques heures, le temps de se réchauffer pendant un dimanche des plus pluvieux.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 10 février 2009 dans lectures

 

Une réponse à “Avant d’aller dormir chez vous, Antoine de Maximy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :