RSS

Kaboul Disco, tome 2, Nicolas Wild

04 Fév

Ou Comment je ne suis pas devenu opiomane en Afghanistan.

Enfin ! Enfin le volume 2 des aventures d’un illustrateur en Afghanistan est entre mes mains !
Résumé de l’épisode précédent : Nicolas Wild, jeune illustrateur sans le sou et sans inspiration, répond à une petite annonce qui va le voir catapulté dans une boîte de communication à Kaboul, à peine débarrassée (? vraiment?) des Talibans. Là il va travailler à expliquer la nouvelle constitution afghane en images, pour une population largement analphabète. La vie des expats en pays en guerre, à la fois complètement décalée, joyeuse et déprimante, s’associait avec une découverte légère mais sans trop d’illusion d’un pays, une période pendant laquelle l’auteur a opposé à ses désillusions (ou à celles du lecteur) un humour bienvenu.
Ici, après un court retour au pays (une parenthèse délicieuse devant la cathédrale de Strasbourg, très parlante pour quelqu’un qui y habite depuis plus de trente ans maintenant ^^), Nicolas Wild retourne en Afghanistan, en 2005, et participe à la grande campagne du « L’opium, c’est mal » Objectif généreux, réalité déprimante, on participe également, une nouvelle fois, à la vie de ses expats qui ressemblerait à une version sous tension de l’Auberge espagnole. A ces vignettes souvent drôles, mais qui quelques fois font monter la larme à l’oeil, s’ajoutent quelques péripéties qui prennent le lecteur par surprise, notamment ces révoltes en plein Kaboul, forçant les Occidentaux à fuir.

Cette bande-dessinée n’a vraiment, vraiment pas le succès et la reconnaissance qu’elle mérite, alors, à mon humble niveau, je ne peux que dire une seule chose : LISEZ-LA !

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 4 février 2009 dans lectures

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :