RSS

Le Septième Fils – Orson Scott Card

20 Sep

Au bord de la rivière Hatrack, près des forêts profondes où règne encore l’Homme Rouge, un enfant va naître en des circonstances tragiques. Un enfant au destin exceptionnel. Septième fils d’un septième fils, il détiendra, dit-on, les immenses pouvoirs d’un « Faiseur ». Si les forces du mal ne parviennent à le détruire. Car il existe un autre pouvoir, obscur, prêt à tout pour l’empêcher de vivre et de grandir.
Nous sommes dans les années 1800, sur la terre des pionniers américains. Mais dans ce monde parallèle opèrent charmes et sortilèges, on y possède des talents à la dimension magique, et les ombres de présences bienveillantes ou maléfiques rôdent dans la nature.

Deux jours… Deux jours pour lire le premier volume du cycle des Chroniques d’Alvin le Faiseur. Après les quatre semaines passées sur Fascination, cette lecture a fait office de délivrance. Quel plaisir de découvrir un nouvel auteur, une  nouvelle histoire, de nouveaux personnages, une nouvelle écriture et un (pas si) nouveau traducteur ! Je rends hommage directement à Patrick Couton : fournissant déjà un travail incroyable pour retranscrire l’humour de Terry Pratchett, le traducteur fait ici montre d’un égal talent sur les dialogues paysans des personnages. Magistral.
Passons à l’histoire, ou à l’Histoire, puisqu’il s’agit d’une uchronie : nous sommes dans les territoires à peine colonisés des Grands Lacs, mais tout est décalé, du Canada français aux grands hommes politiques, de la magie à la religion. La religion prend une énorme part du récit, me renvoyant systématiquement à l’excellente série télévisée Carnivale dans le combat décrit entre deux pouvoirs, le Mal et le Bien, sans que l’on sache vraiment, finalement, qui est quoi.
Nous suivons donc l’histoire d’Alvin, septième fils d’un septième fils, de sa naissance à ses dix ans, des passages, des miracles et des choses inexpliquées, sa rencontre avec William Blake (le poète…) et les dissensions violentes entre religion et vieilles croyances. Les personnages, Alvin en tête, sont des monstres d’humanité et de complexité, on ne peut que s’attacher à eux de toutes ses forces, avec un gros coup de coeur pour la relation entre Alvin et son père.
Une grande découverte : mardi aujourd’hui, je vais chercher le second volume, Le Prophète Rouge.

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le 20 septembre 2008 dans lectures

 

Étiquettes : , ,

4 réponses à “Le Septième Fils – Orson Scott Card

  1. Algésiras

    23 septembre 2008 at 11:47

    Nouvel auteur? Tu n’avais jamais lu Scott Card avant? Ben lis « La Stratégie Ender », son bouquin le plus connu, tu vas être transportée, c’est une pure merveille. Un autre de mes bouquins préférés de lui est « Les Maîtres Chanteurs ».
    J’avais lu ce tome d’Alvin et j’avais bien aimé mais je n’ai jamais eu l’occasion de lire la suite. C’est également lui qui a écrit une de plus belles nouvelles fantastiques que je connaisse: « Sonate Sans Accompagnement ».
    Ca m’énerve de savoir qu’il est mormon avec des idées pas nettes (ça se sent dans sa manière de punir/faire souffrir ses persos), parce que j’adore ce qu’il écrit. ;_;

     
  2. elicad

    24 septembre 2008 at 6:50

    Algésiras> Eh oui, je ne l’avais jamais lu encore (mais j’avoue une culture assez pauvre en ce genre) C’est « …Ender » que je voulais lire au départ, mais les volumes n’étaient pas disponibles à la bibliothèque. Il fait partie de ma liste aussi 🙂

     
  3. Boite en carton

    24 septembre 2008 at 8:54

    Ah, excellent, Ender, je confirme.
    Moi, je conseille, comme roman uchronique le cycle « la reine de mémoire » d’Elisabeth Vonarburg. Vous connaissez ? Elle me laisse scotché. Tant d’intelligence dans ses livres, de constructions complexes, d’originalité et de poésie…
    Certains auteurs me donnent envie d’écrire, d’autre me laisse étalé au sol avec la certitude de toucher ce qui me sépare du vrai talent.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :