RSS

Fin

08 Juil

Il est étrange comme l’on peut s’attacher à certaines choses, à certains endroits, quand on fréquente le monde d’internet, et surtout celui de la blogosphère. Alors ce soir je porte le deuil, un deuil en monochrome rose, pour l’un des bdblogs qui m’aura le plus touchée, le plus perplexifiée, le plus émue, le plus fait rire.

Chicou Chicou, c’est fini, et c’est bien triste.

Je vous invite à aller les voir, et à parcourir leurs archives une dernière fois, pour les suites sans fin, les crashes de personnalité, les rages de Claude et les dégradés d’Ella.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 8 juillet 2008 dans lectures

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :