RSS

Nanowrimo 2007

27 Nov

Que j’arrive à finir le Nanowrimo dans les temps ou non (il reste 3 jours sans compter ce soir, et encore plus de 13.000 mots à écrire), cela restera une excellente expérience d’écriture.

Le Nanowrimo associe trois composantes essentielles :

– L’émulation : On s’inscrit à une communauté, puis à un forum (suivant sa région, sa langue, le genre de texte que l’on a choisi d’écrire), ce qui faitque l’on n’est jamais seul. Peu importe que personne ne vous encourage ou ne vous commente, il y a une émulation réelle à voir les compteurs de mots des autres augmenter régulièrement, et cette compétition est un gros moteur de productivité (ceci ne saurait être appliquer au monde du travail, où cela serait beaucoup moins agréable)  ;

– La contrainte du temps : 1 mois pour écrire un roman. Pas moins, mais surtout pas plus, même si les scripts préparatoires sont permis avant le début du challenge, le 1er novembre. quelque part, plus le 30 novembre se rapproche, plus on se end compte que l’on écrit vite (il faut bien savoir rattraper son retard, question de fierté) ;

– La contrainte de mots : 50.000. On a le droit d’en écrire plus, mais pas moins. Cela impose un rythme de 1.666 mots par jours, soit 1h à 1h30 voire 2h de travail. Et comme personne ne peut être aussi régulier, on aboutit souvent à des journées de 4h d’écriture.

De telles contraintes permettent peu à peu de se libérer de tout ce qui peut ralentir l’écriture. J’ai abandonné beaucoup de mon perfectionnisme dans l’histoire. Je ne me relis que tous les 1.000 mots (j’ai développé, après de nombreuses bourdes syntaxiques, une obsession pour les fautes d’orthographe) , je mets mes coquilels scénaristiques au placard, et si je n’arrive pas à les rattraper, je me les garde pour l’après-nano, pour la rélecture générale. Pas question de faire ça avant.

Résultat : je n’ai pas écrit autant en si peu de temps depuis des années.

Et ça fait du bien.

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le 27 novembre 2007 dans écriture

 

Étiquettes :

6 réponses à “Nanowrimo 2007

  1. Saru

    28 novembre 2007 at 6:51

    Bon, c’est sûr, tu continueras pas à ce rythme après mais… t’écrirais pas un autre petit « feuilleton », pour tes fidèles lecteurs ?^^

     
  2. elicad

    29 novembre 2007 at 12:00

    L’ennui c’est que les feuilletons, je les tiens pas. Il me faut de la pression et la certitude que je en ferai rien d’autre avant d’avoir fini une histoire.

    Ceci dit, je pense que je recommencerai en janvier.
    Et/Ou que je ferai le Nano de mars ^^

     
  3. Lou

    2 décembre 2007 at 12:33

    oh c’est une bonne idée tout ça ! ça ne me ferait pas de mal ce système ! Je n’ai pas très bien compris (il faut dire que je suis fatiguée et que mes neurones circulent au ralenti) : on peut lire quelques part tes écrits ?

     
  4. elicad

    2 décembre 2007 at 9:37

    Lou> Cette histoire-là n’est pas publique, et le site où j’avais publié mes autres écrits à été viré par free, donc pour l’instant…
    Mais si je remets tout à jour… un jour, je ne manquerai certainement pas d’en faire la publicité ^^

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :